Les outils du Wiccan

Le stricte minimum...

La magie se passe surtout au niveau mental et spirituel. Comme l'a prouvé l'hypnose, tout est psychologique. Certains grands mages l'auront compris : notre monde n'est qu'un amas d'énergie, vaporeuse et donc facile à modeler.

 

Mais, malheureusement, ces grands mages ont eux-aussi besoin de matériel. Il n'est pas nécéssaire de débourser une fortune, comme on pourrait le croire, et la majorité des objets de tous les jours, une fois consacrés, peuvent se transformer en grands outils magiques.

Athame et dague rituelle

L'Athame et la Dague rituelle se résument à une seule et même chose, bien que leurs fonctions soient différentes. Tous deux ne sont en réalité qu'un vulgaire couteau. Habituellement, sa garde est noire et il est effilé des deux bords de la lame. Au niveau de la taille, la lame, ou le couteau entier, ne devrait pas dépasser la taille de votre paume. Mais là encore, c'est une question de préférences.

 

L'Athame servira à tracer le cercle et à opérer des rituels de protection ou de banissement. Contrairement à la dague rituelle, il ne doit en aucun cas servir à un quelconque usage matériel, comme couper des herbes. C'est à ce moment que la dague rituelle intervient !

 

La dague rituelle sert à couper des herbes pour nos concoctions, et à tous ces usages dits "matériels". Comme l'Athame, il doit être consacré, et ce pour une raison simple : le métal absorbe l'énergie du sorcier, et donc empêche de manipuler celles-ci. Un objet métallique consacré, toutefois, ne causera pas, ou presque pas, d'absorbsion énergétique. C'est ainsi que nous changeons un vulgaire couteau de cuisine peut se transformer en un puissant objet rituel.

 

Dans certains rituels, on peut vous demander une épée : celle-ci a exactement la même fonction que l'Athame, et il faut donc la traîter comme tel

Baguette magique

La baguette est sans nul doute l'outil le plus important du sorcier et, bien qu'elle demande un certain travail, elle peut ne rien coûter à son utilisateur. La baguette est un outil dit de "séduction", qui sert à contrôler les énergies alentour. C'est, en quelques sortes, le prolongement du bras du magicien. En temps normal, elle fait la taille de l'avant-bras, et certains ajoutent un manche de la taille de leur main.

 

Il existe trois types de baguettes : la baguette de bois - qui se résume à une petite branche trouvée sur le sol - la baguette simple - une baguette de bois dans laquelle nous aurons ajoutée un fil métallique afin de canaliser l'Énergie - et la baguette-foudre, la plus puissante de toutes - où le fil métallique est remplacé par une fine poudre de quartz.

 

Il existe de nombreuses manières différentes, afin de concevoir sa baguette. Certains disent qu'il faut tout faire en une nuit, d'autres qu'il faut travailler dessus durant une lunaison complête. Un superbe tutoriel pour concevoir sa propre baguette se trouve dans les cours de S.net.

Grimoire ou Livre des Ombres

De nos jours, ou du moins dans la Wicca, le Grimoire est plutôt appelé Livre des Ombres. Cette nouvelle appellation ne signifie pas que le pratiquant travaille auprès de forces ténébreuses, mais plutôt que celui-ci ne contient qu'une ombre de la réalité. De plus, le nom de "grimoire" est aussi donné à un ouvrage instruisant à la magie. Malgré ce brusque changement d'appellation, il garde le même rôle.

 

Le grimoire est l'objet le plus précieux du magicien, car il y note ses rituels favoris, nombre d'informations utiles, et ses expériences personnelles. C'est, en quelques sortes, son journal intime. Dans la tradition, aucun laïc ne peut toucher le Livre des Ombres d'un magicien, et seul un sorcier à qui celui-ci a donné sa permission a le droit de le feuilleter.

 

Ce n'est qu'un vague exemple de son importance aux yeux de son maître.

Pentagramme

L'utilisation du pentagramme remonte jusqu'à la nuit des temps. Il représente les quatres éléments principaux - eau, feu, air, terre - plus un cinquième élément, nommé esprit, qui pointe vers le ciel, ou au contraire vers les abysses chez les satanistes. Les Wiccans ne croient toutefois pas au Diable, et ne prennent guerre compte de cet aspect du Pentagramme. Le pentagramme sert à consacrer des objets, et à insuffler brièvement de l'énergie à certaines substances au cours de rituels. Il sert aussi à bénir et à maudir.

 

Le pentagramme peut être peint, ou gravé, dans du bois ou du métal (consacré.) Il s'agit, pour ceux qui ne l'auraient pas encore compris, de la célèbre étoile à cinq branche contournée d'un cercle. Certains ajoutent certaines runes autour et à l'intérieur de leur pentagramme, mais ce n'est pas une obligation.

 

D'un point de vue rituel, ce pourrait être la représentation des cinq énergie travaillant de concert à l'intérieur du cercle magique (le pentagone formé serait alors le magicien lui-même.)

Tous droits réservés !

 

Si vous désirez retranscrire une partie de ce site ailleurs, prière d'y ajouter le lien de ce site.

Merci !